for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le Crédit agricole confirme la fusion de Sofinco et Finaref

PARIS (Reuters) - Le Crédit agricole confirme son intention de fusionner ses deux filiales de crédit à la consommation Sofinco et Finaref dans un contexte de net ralentissement du marché des prêts à la consommation en raison de la crise économique.

Le Crédit agricole confirme son intention de fusionner ses deux filiales de crédit à la consommation Sofinco et Finaref dans un contexte de net ralentissement du marché des prêts à la consommation. Elles seront regroupées au sein d'une nouvelle entité Crédit Agricole Consumer Finance. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen

Dans un communiqué, la banque française explique que ses deux filiales seront regroupées au sein d’une nouvelle entité Crédit Agricole Consumer Finance, dotée d’un encours de crédit de 27,9 milliards d’euros en France sur la base des chiffres disponibles à fin 2008.

La fusion de Sofinco et de Finaref, évoquée dès mercredi soir dans la presse française, se traduira par 75 millions d’euros de synergies par an et par la suppression de 199 postes sur un effectif total de 4.041 personnes dans l’Hexagone.

Le Crédit agricole souligne que ces départs se feront “sur la base du volontariat”. “Il n’y aura aucun départ contraint de collaborateur, ni de mobilité géographique contrainte”, a redit à Reuters un porte-parole de Sofinco.

Ce porte-parole a par ailleurs indiqué que la fusion juridique des deux filiales de crédit à la consommation était prévue pour le premier trimestre 2010.

D’après l’association française des sociétés financières (ASF), le marché français du crédit à la consommation a vu en avril 2009 la production de nouveaux prêts se contracter de 18,7% sur douze mois, signant en avril un septième mois consécutif de repli.

Les prêts personnels et les crédits pour l’acquisition d’automobiles neuves ont affiché les baisses les plus marquées, de -28,6% et de -18,4% respectivement en avril 2009.

Le Crédit agricole rappelle avoir déjà engagé dès 2004 un processus de création de synergies entre Sofinco et Finaref.

La banque avait acquis Sofinco en 1999, puis Finaref en 2003.

Vers 14h, le titre Crédit agricole SA reculait de 1,88% à 10,15 euros, avec un indice sectoriel DJ Stoxx des banques européennes en baisse de 2% au même moment.

Matthieu Protard, édité par Gilles Guillaume

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up