for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Roche met fin un essai sur son traitement de la maladie de Huntington

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a indiqué lundi qu'il mettait fin à une étude de son traitement contre la maladie neurodégénérative de Huntington, un coup dur pour les personnes atteintes de cette maladie rare pour laquelle il n'existe actuellement aucun traitement. /Photo prise le 30 janvier 2020/REUTERS/Arnd Wiegmann

ZURICH (Reuters) - Le groupe pharmaceutique suisse Roche a indiqué lundi qu’il mettait fin à une étude de son traitement contre la maladie neurodégénérative de Huntington, un coup dur pour les personnes atteintes de cette maladie rare pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement.

Ce traitement, le tominersen, avait créé des espoirs lors d’un précédent essai lorsqu’il avait montré des diminutions de la protéine mutante à l’origine de cette maladie qui altère la capacité de penser, de ressentir et de se mouvoir.

Mais le groupe pharmaceutique a décidé d’interrompre l’étude du traitement après qu’un comité indépendant a recommandé de ne pas le poursuivre compte tenu du ratio avantages-risques du tominersen.

“C’est une très mauvaise nouvelle à annoncer pour l’étude de phase III sur le tominersen et nous savons qu’elle sera particulièrement difficile à entendre pour les personnes atteintes de la maladie de Huntington”, a dit le directeur médical de Roche.

Silke Koltrowitz et John Miller, version française Matthieu Protard

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up