for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

L'Estonie et la Lettonie expulsent les ambassadeurs russes en représailles

(Reuters) - L’Estonie et la Lettonie ont demandé le départ des ambassadeurs russes de leur territoire après que la Russie a annoncé lundi l’expulsion de l’ambassadeur estonien, accusant Tallinn de “russophobie totale”.

Un drapeau estonien flotte près du pont sur la rivière Narva, au poste frontière avec la Russie à Narva, en Estonie. /Photo prise le 18 septembre 2022/REUTERS/Janis Laizans

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré avoir informé l’ambassadeur estonien qu’il devait partir le 7 février et que les deux pays seraient représentés dans leurs capitales respectives par un chargé d’affaires provisoire au lieu d’un ambassadeur.

L’Estonie a répondu en demandant à l’ambassadeur de Russie de partir à la même date, indique le ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Reinsalu.

“Nous continuerons à soutenir l’Ukraine, alors que la Russie planifie des attaques à grande échelle, et nous appelons les autres pays partageant les mêmes idées à augmenter leur aide à l’Ukraine”, a déclaré Urmas Reinsalu dans un communiqué.

La Lettonie, par solidarité avec l’Estonie, a dit à l’ambassadeur russe de partir avant le 27 février, selon un tweet du ministre letton des Affaires étrangères Edgars Rinkevics.

Les deux pays ont déclaré qu’ils abaissaient le niveau des relations diplomatiques avec la Russie au niveau des chargés d’affaires.

Moscou a indiqué qu’elle a agi en riposte à la réduction significative de la taille de son ambassade à Tallinn survenue plus tôt en janvier.

“Ces dernières années, les dirigeants estoniens ont délibérément détruit l’ensemble des relations avec la Russie. La russophobie totale, la culture de l’hostilité envers notre pays ont été élevées par Tallinn au rang de politique d’État”, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

La Lituanie a renvoyé l’ambassadeur russe en avril et abaissé le niveau des relations diplomatiques après que l’Ukraine a accusé les forces russes de tuer des civils dans la ville de Boutcha.

L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie font partie d’un groupe d’alliés de l’Otan qui plaident fermement pour que l’Allemagne fournisse ses chars Leopard pour aider l’Ukraine à combattre l’invasion russe.

Les trois pays baltes se sont joints à d’autres alliés occidentaux la semaine dernière pour envoyer plus d’armes à l’Ukraine.

Reportage Andrius Sytas ; version française Lina Golovnya, édité par Kate Entringer

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up