for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up

Japon: Découverte d'un nouveau lot suspect de vaccins Moderna

La préfecture de Kanagawa au Japon a annoncé avoir suspendu l'utilisation d'un nouveau lot de vaccins Moderna contre le COVID-19 après avoir découvert des particules noires dans un flacon. /Photo prise le 21 juin 2021/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

TOKYO (Reuters) - La préfecture de Kanagawa au Japon a annoncé avoir suspendu l’utilisation d’un nouveau lot de vaccins Moderna contre le COVID-19 après avoir découvert des particules noires dans un flacon.

Le Japon avait déjà suspendu la semaine dernière l’utilisation de 1,63 million de doses de ce vaccin après avoir été alerté de la contamination d’une partie de la production mais 3.790 personnes ont reçu une dose de vaccin issu du lot suspect.

Moderna et l’entreprise pharmaceutique espagnole Rovi, qui s’occupe de la mise en flacon du vaccin, ont indiqué que le problème pourrait être lié au processus de fabrication. Les autorités sanitaires européennes ont ouvert une enquête.

Moderna a déclaré qu’aucun problème de sécurité ou d’efficacité du vaccin n’avait été identifié.

Takeda Pharmaceutical, qui s’occupe de la répartition des doses de vaccin dans le pays, a procédé à la collecte des flacons suspects, a expliqué mardi la préfecture de Kanagawa.

D’autres doses de vaccin Moderna ont été temporairement retirées dans deux autres régions cette semaine, également en raison de la présence de corps étrangers dans des flacons.

Reportage de Chang-Ran Kim; version française Khadija Adda-Rezig, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up